Cinq ans de développement d’applications mobiles

Je me suis lancé dans le développement d’applications pour smartphones et tablettes en 2010 avec l’acquisition de mon premier smartphone sur Android : le ZTE Link. J’ai tout d’abord commencé par manipuler le SDK de Google pour finalement sortir ma toute première application en juin 2010. Voici une petite rétrospective de ces 5 ans de développements.

DarkCity 4 Android : 20 juin 2010

darkcity_androidCe fût ma toute première application pour smartphone Android, en fait il s’agissait d’une simple Webview (page web) qui pointait vers DarkCity un MMORPG en mode texte que j’avais développé avec mon frère. Le jeu a été arrêté depuis suite a une tricherie de la part d’un joueur. Je devais relancer une nouvelle version mais je n’ai pour l’instant pas trouver le courage de me relancer dans l’aventure.

Binary Clock : 1 février 2012

binaryClockEn décembre 2011 ma meilleure amie, pour mon anniversaire, m’a offert une montre binaire (histoire de faire encore plus geek). Peut de temps après j’apprenais l’existence du Framework PhoneGap qui permettait en théorie de développer des applications mobiles pour diverses plateformes (Android, iOS, BlackBerry, Windows phone…) je décidais donc d’apprendre à maitriser ce Framework et développais une montre binaire en m’inspirant du cadeau de ma meilleur amie. J’appréhendais donc PhoneGap, JQuery Mobile et le Vibreur du smartphone.

drkNoid : 4 mars 2012

drkNoidFort de cette première expérience, je décidais de développer un jeu vidéo et je me suis inspiré d’un script de la ferme du web, pour développer un Arkanoïd pour mobile. Cela me permettais d’apprendre à maîtriser un nouveau composant apparu dans HTML 5 : le Canvas, et de continuer mon apprentissage de PhoneGap et JQuery Mobile et pour la première fois le Responsive Web Design. Ce fût également à ce moment que je décidais de publier mes applications sur le GooglePlay.

drkPongTennis : 13 juillet 2012

icon_pongEn juillet 2012, je décidais de faire un nouveau jeu pour la fille de ma meilleure amie (qui deviendra ma filleule par la suite), et je reprenais le principe de Pong en adaptant les graphismes au Tennis (je voulais par la suite sortir une version Foot, Basket et Squash). Le jeu fonctionnait mais était excessivement lent. J’apprenais tout de même à manipuler des images dans le Canvas HTML. Mais globalement ce ne fût pas une réussite.

drkTodo : 16 février 2013

ic_drktodoJe laissais tomber le jeu vidéo pour un temps, et voulais pouvoir plus interagir avec le smartphone. A l’époque je m’étais mis à la cuisine et je décidais de développer une application de type liste de courses pour me rappeler les ingrédients à acheter. Cela me permettais également d’apprendre à sauvegarder les données sur carte SD, j’apprenais donc une nouvelle possibilités de PhoneGap. Cette application n’est pas formidable, mais il m’arrive encore de l’utiliser de temps en temps.

drkSlide : 28 mai 2013

icon_drkslideL’envie de revenir vers le jeu vidéo me taraudait depuis quelques temps, mais je voulais faire un jeu « intelligent » et surtout ne pas travailler avers le Canvas que je trouvais vraiment trop lent. J’imaginais donc un jeu basé sur le célèbre Taquin et me lançais dans un développement de longue haleine. En effet j’ai sorti environ 22 versions de ce jeu en proposant divers contenus : le téléchargement de thèmes, la possibilité de partager ses scores sur internet, le support de plusieurs langues. C’est cette application qui m’a le plus appris mais elle n’a pas eu le succès que j’espérais (282 téléchargements sur le GooglePlay).

drkBomb : 28 septembre 2013

icon_bombEn parallèle du développement de drkSlide, je proposais a la fille de Sandra (ma meilleure amie) de m’aider a fabriquer un jeu vidéo, nous avons donc décidé de faire un clone du mini-jeu Tic Tac Boum de Wii-Party auquel nous avions joué sur sa Wii. Elle était ravie (car elle a dessiné des boutons sous The Gimp, choisie des image sur OpenClipart.org, m’a aidé a réaliser une vidéo promotionnelle), et moi aussi. Techniquement je trouvais le jeu moyen ni sans grand intérêt, mais nous l’avions fait ensemble. Et, surprise, ce fût le jeu qui rencontra le plus de succès sur le GooglePlay avec 2789 téléchargements.

drkSimon : 12 octobre 2013

icon_drksimonFort du petit succès de drkBomb, je me lançais de nouveau dans un jeu « intelligent » demandant de la mémoire, et développais une version mobile de Simon, où il faut répéter une séquence de notes. Le jeu fonctionne très bien, il m’arrive d’y jouer mais la aussi le nombre de téléchargement fût décevant, seulement 135. Il faut aussi remarquer que le nombre d’applications disponibles sur le GooglePlay est impressionant. De plus la communication n’est pas mon fort, je finis par me demander si au final drkBomb n’aurait pas été propulsé grâce aux vidéos faites sur Youtube (Merci ma petite Emmy).

drkWhip : 16 novembre 2013

icon_drkWhipPour cette application, en fait, ce fût un petit délire. Ce samedi 16 novembre 2013, je regardais la série The Big Bang Theory sur la TNT (NRJ 12), lorsque je vis les personnages jouer avec leur téléphones portables : ils avaient téléchargé une application reproduisant le bruit du fouet. Après avoir arrêté de rire sur le situation, je me suis lancer un défi, réaliser une application similaire dans l’après midi, j’ai réussi mon défi, l’application est fonctionnelle, mais elle n’a aucun intérêt et ne m’a pas permis d’apprendre de nouvelles choses sur le développement mobile. J’ai cependant bien rigolé.

2014 maintenance puis arrivée de FirefoxOS

En 2014, je n’ai pas développé de nouvelles applications, mais j’ai passé mon année à maintenu les 4 applications que je trouvais le plus réussi : drkSlide, drkBomb, drkSimon et drkWhip. Je me procurais une tablette 7 pouces Android (tout d’abord la Lazer, puis quand elle rendit l’âme la Samsung Galaxy Tab 3 Lite) et testais donc mes applications sur écran plus grand. Puis, est arrivé en France le premier mobile avec l’OS libre FirefoxOS (on en avait déjà entendu parlé en 2013 mais le marché Français n’était pas ciblé) au travers du ZTE Open-C. J’ai pu me l’offrir en décembre et j’ai donc passé le derniers mois de l’année à porter mes 4 dernières applications sur ce système : grâce à Codova (anciennement PhoneGap) la tâche ne fût pas fastidieuse, cependant il faut noter qu’il ya quelques différences sur certains points : jouer des sons par exemple, accéder à la carte SD, j’ai finit donc l’année en publiant mes application sur le Firefox Market.

The Highway : 20 janvier 2015

icon_thehighwayJusqu’à présent je développais mes applications pour Android, puis j’avais adapté celles-ci à FirefoxOS. Cette fois je décidais de développer un jeu pour FirefoxOS puis ensuite de l’adpater pour Android. Je décidais de faire un petit jeu de voiture de courses dans le style fin 80′s début 90′s en vue de dessus. De retenter d’utiliser le Canvas, mais en utilisant un framework spécifique : EaselJS. j’ai développé cette application puis l’ai publiée sur le FirefoxMarket et le GooglePlay. Et là, j’ai eu l’agréable surprise de voir les téléchargements sur FirefoxOS atteindre un niveau que je n’aurais jamais espéré : plus de 30 000 téléchargements alors que sur le GooglePlay seulement 152 (A noter qu’il y a beaucoup moins d’applications disponibles pour FirefoxOS). J’ai également remarqué que le marché de FirefoxOS était essentiellement en Amérique du Sud. Aussi désormais, je propose mes logiciels en trois langues Français, Anglais, Espagnol.

Shotgun Practise : 5 mai 2015

icon_shotgunJ’avais, au travers de mes divers développements, déjà tenté avec plus ou moins de succès d’utiliser l’accéléromètre du smartphone. J’ai donc décidé de vraiment me pencher sur cet outils en vue de développer un jeu de Fléchettes. Pour sa mise au point j’ai préféré faire plus simple et j’ai donc imaginé un petit jeu de tir, où il faut ramener le viseur le plus près du centre de la cible possible. Comme pour le jeu précédent j’ai d’abord développé celui-ci pour FirefoxOS puis adapté ce dernier pour Android. Je suis très satisfais du résultat sur mon ZTE Open-C, un peu moins de son fonctionnement sur ma Tablette Samsung. A l’heure ou j’écris ces lignes le jeu est toujours en cours de validation sur le FirefoxMarket mais est disponible sur le GooglePlay.

Bilan

Ces cinq années de perfectionnement sur le développement d’application pour smartphone et tablettes m’ont permis d’apprendre pas mal de chose :

Il me semble loin le temps où j’avais réussi à afficher « Hello Wolrd !!! » sur mon LG Chocolate en J2ME, c’était en 2009 je crois bien.

Conférence : Développement pour Android

devAndroidIl y a peu j’étais convié dans ma SSII Open de Bordeaux à parler, dans le cadre du « Portrait de Marque », de développement d’applications pour téléphone fonctionnant sous Android.

A priori cette conférence à bien plu, et j’ai donc décidé de la dépouiller de tout logo de ma société afin de proposer les support de cette conférence sous licence Libre (Creative Commons BY SA).

Voici le sommaire de cette conférence :

  • Introduction
  • Applications Natives
  • Applications Web
  • Applications Hybride
  • Responsive Web Design
  • Le PlayStore
  • Aller plus loin

Vous pouvez donc télécharger librement le support :  Developpement_Android.pdf