Les licences libres relatives à l’art

Le logiciel libre possède un certain nombre de licences permettant de protéger à la fois les droits des utilisateurs et des auteurs (GPL, BSD, LGPL, etc.). Cependant ces licences s’adapte mal aux oeuvres artistiques, qu’a cela ne tienne, un certain nombre de licences plus spécifiques au monde de l’art ont vue le jour.

La licence Art Libre

icone Avec la Licence Art Libre, l’autorisation est donnée de copier, de diffuser et de transformer librement les oeuvres dans le respect des droits de l’auteur.
Loin d’ignorer ces droits, la Licence Art Libre les reconnaît et les protège. Elle en reformule l’exercice en permettant à tout un chacun de faire un usage créatif des productions de l’esprit quels que soient leur genre et leur forme d’expression.
Si, en règle générale, l’application du droit d’auteur conduit à restreindre l’accès aux oeuvres de l’esprit, la Licence Art Libre, au contraire, le favorise. L’intention est d’autoriser l’utilisation des ressources d’une oeuvre ; créer de nouvelles conditions de création pour amplifier les possibilités de création. La Licence Art Libre permet d’avoir jouissance des oeuvres tout en reconnaissant les droits et les responsabilités de chacun.
Avec le développement du numérique, l’invention d’internet et des logiciels libres, les modalités de création ont évolué : les productions de l’esprit s’offrent naturellement à la circulation, à l’échange et aux transformations. Elles se prêtent favorablement à la réalisation d’oeuvres communes que chacun peut augmenter pour l’avantage de tous.
C’est la raison essentielle de la Licence Art Libre : promouvoir et protéger ces productions de l’esprit selon les principes du copyleft : liberté d’usage, de copie, de diffusion, de transformation et interdiction d’appropriation exclusive.Lire la licence complète : http://artlibre.org/licence/lal

Les Lincences Creative Commons

icone Simples à utiliser et intégrées dans les standards du web, ces autorisations non exclusives permettent aux titulaires de droits d’autoriser le public à effectuer certaines utilisations, tout en ayant la possibilité de réserver les exploitations commerciales, les oeuvres dérivées ou le degré de liberté (au sens du logiciel libre).
Ces contrats d’accès ouvert peuvent être utilisés pour tout type de création : texte, film, photo, musique, site web…
Les six contrats valides en france :

  • Paternité
  • Paternité, Pas de Modification
  • Paternité, Pas d’Utilisation Commerciale, Pas de Modification
  • Paternité, Pas d’Utilisation Commerciale
  • Paternité, Pas d’Utilisation Commerciale, Partage des Conditions Initiales à l’Identique
  • Paternité, Partage des Conditions Initiales à l’Identique

Choisissez votre licence : http://creativecommons.org/choose/?lang=fr

Wiki Loves Monuments durant tout le mois de septembre

icone Durant tout le mois de septembre, les projets Wikimedia et Wikipedia lancent l’opération Wiki Loves Monuments. Il s’agit d’un projet Européen visant à valoriser les Monuments Historiques Européens.Alors, si vous avez un appareil photo numérique ? Durant tout le mois de septembre prenez des photos des Monuments historiques de votre ville et publiez les sous Licence Libre.Le site officiel | Liste des monuments Français

Le 27/03/2010 : La 2e journée des Cultures Libres

iconeVous êtes conviés à la 2e journée des Cultures libres (JDCL) qui se déroulera samedi 27 mars de 10 heures à 23 heures au cinéma Jean Eustache à Pessac.Cette journée, pré-évènement des 11es Rencontres mondiales du logiciel libre (RMLL), est organisée par le cinéma Jean-Eustache, Scideralle, Espace Infomédi@-Médiathèque J.Ellul, Pessac Animation, ABUL, Dogmazic, Giroll, Médias-Cité, avec le soutien de la ville de Pessac.

Au programme

Journée (animations gratuites) :

  • 10h – 17h : Initiation, ateliers
  • 10h – 15h : Install-partie
  • 10h – 15h : Atelier « Musique libre » (entrée gratuite, durée 5h)
  • 14h-16h : Atelier enfants

Soirée :

  • 17h : Séance courts-métrages libres (tarif unique : 4€)
  • 19h : Concerts artistes libres (dans le hall du cinéma)

Tous les détails sont sur le blog des JDCL.

En pratique

On y va à pied, en tram (ligne B, terminus Pessac Centre) ou en voiture

Signature de la pétition Save Jamendo

iconeJamendo, est un portail de musique « Libre ». En effet sur ce portail vous pouvez écouter, télécharger, partager de la Musique en toute Liberté et Légalité.Hors, Jamendo serait sur le point de disparaitre. Une pétition a donc fleuri sur internet.J’ai donc signé celle-ci afin d’apporter mon soutien aux artistes qui forment la communauté de Jamendo, et qui me permettent tous les jours de découvrir de véritables petits bijoux…La pétition

Le libre dans d’autres domaines culturels

Généralement lorsque nous parlons de culture,on pense aux domaines culturels classiques : Musique, Cinéma, Littérature, Peinture, Sculpture, etc. Cependant il existe d’autres domaines culturel ou le libre à pris sa place tels que le domaine de l’encyclopédie ou de la cartographie.

Wikipédia – L’encyclopédie Libre

icone Il semble inutile de présenter Wikipédia, tellement depuis ces dernières années, cette encyclopédie communautaire s’est fait un nom sur la toile.Cependant je ne pouvais pas ne pas le citer, en effet c’est peut être le pionnier de la culture libre, en tout cas celui qui à mon sens l’a démocratisé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

OpenStreetMap – La cartographie Libre

icone Il s’agit d’une alternative totalement libre à googleMap. En effet selon le Condition d’Utilisation de ce dernier vous ne pouvez pas utiliser les cartes que dans des conditions très particulières. Ce projet collaboratif où tout le monde peut participer, a pour objectif de proposer une cartographie complète du monde, tout en vous laissant une totale liberté quant à l’utilisation de ces cartes.http://www.openstreetmap.org/